Parent

Guide pour améliorer la communication avec votre enfant

Aujourd’hui, la communication avec les enfants est un véritable challenge pour les parents. En effet, l’accès à l’information est grandement facilité et la majorité des enfants ne voit pas en leurs parents un confident. C’est donc difficile pour le parent d’établir la communication afin d’aborder les sujets importants. Cependant, pour de nombreux chercheurs, il suffit de trouver la bonne manière. Découvrez à travers ce guide des astuces intéressantes pour améliorer la communication parent-enfant.

Trouvez le bon moment

Pour réussir à communiquer de façon efficace avec votre enfant, la première règle, c’est de trouver le bon moment. Voici entre autres, quelques moments que vous deviez privilégier.

  • Avant ou après la garderie

Vous avez fait une inscription crèche pour votre enfant. Alors, avant d’aller le déposer à la garderie, n’hésitez pas à lui dire quelques mots dans les oreilles.

  • En voiture

La confrontation au cours d’un trajet est parfaite si vous n’êtes que deux dans la voiture. Même s’il s’agit d’un trajet court, profitez-en pour discuter, car personne ne vous entend.

  • Avant que l’enfant n’aille au lit

Lorsque vous vous apprêtez à lui souhaiter une bonne nuit, prenez un instant pour lui parler. La particularité de ce moment, c’est qu’il est calme et reposant. Votre enfant sera probablement détendu.

Vous pouvez également lui parler avec beaucoup de facilités au moment de prendre le repas, lorsque vous faites une activité (les courses, la cuisine, le jardinage, etc.) ou le sport à deux. Par ailleurs, retenez que le meilleur moment pour parler avec votre enfant, c’est quand il est prêt.

Évitez à tout prix de hurler

Si vous avez affaire à un adolescent, vous devez savoir que les hurlements constituent leur sport favori. Pour ce faire, vous ne réussirez jamais à communiquer si vous cédez aussi aux hurlements. Vous devez faire preuve de patience et surtout de sang-froid. Dans le cas où vous n’êtes pas très doué pour la communication, n’hésitez pas à l’apprendre. Commencez déjà par vous exercer en compagnie du second parent, face au miroir ou à mur. Par ailleurs, il n’est pas recommandé d’entamer la communication lorsque vous êtes fatigué, irrité ou de mauvaise humeur.

Soyez moins rébarbatif

Lorsqu’on est parent, à un moment ou un autre, il faut sermonner et punir. Toutefois, vous ne devez pas vous limiter à ces rôles. En effet, dans certains cas, l’enfant y est habitué au point où il se prépare à faire face à de tel propos. En réalité, la plupart du temps, il vous attend de pied ferme sur ce terrain. Vous devez donc arriver à contourner cette difficulté.

Pour ce faire, adressez-vous à lui comme vous l’aurez fait si c’était un adulte comme vous. Partez du postulat que votre enfant a aussi un point de vue et peut avoir des choses à vous apprendre. Par ailleurs, vous ne devez pas vous éterniser dans cette posture, car avant tout, c’est à vous de lui à apprendre des choses.

Ne laissez pas paraître que vous êtes exacerbé

En général, les enfants n’apprécient pas les parents qui s’affolent à la moindre occasion. Ils préfèrent par contre ceux qui sont posés et font preuve de retenue. Par exemple, lorsque votre enfant vient vous faire une confidence ou une révélation, vous devez éviter de lui montrer que vous êtes dépassé par la situation. Ne laissez donc pas vos émotions prendre le dessus. Montrez-lui que la situation est sous contrôle et que vous n’aurez aucun mal à trouver la solution.

Laissez votre enfant s’exprimer

Quelle que soit la situation de communication dans laquelle vous vous trouvez, vous devez absolument éviter de couper la parole à votre enfant. Laissez-le aller au bout de ses idées chaque fois qu’il prend la parole. Lorsque vous l’interrompez, sachez qu’il n’aura plus envie de prendre la parole.

Par ailleurs, il est important que vous donniez le bon exemple. Pour ce faire, prenez l’habitude de vous dévoiler à votre enfant, libérez-vous. Racontez-lui des événements intimes et il n’aura aucun mal à le faire aussi. En procédant ainsi, il aura une certaine confiance en vous.

Soyez disponible

Chaque fois que votre enfant rencontre un problème ou une situation et désire en parler, vous devez être présent et à l’écoute. Montrez-lui que vous êtes disponible pour lui. Toutefois, votre disponibilité ne peut se limiter à ça. Même si l’enfant n’exprime pas le besoin, arrangez-vous pour faire des activités ensemble. Par exemple, vous pouvez :

  • L’emmener suivre un match ou dans un parc d’attractions
  • Regarder un film ensemble
  • L’aider à organiser une soirée avec ses amis.

Bien que simple, chacun de ces moments vous permettra de vous rapprocher et donc de communiquer avec plus de facilité.

En définitive, voilà comment réussir à communiquer efficacement avec vos enfants et surtout les adolescents. Il est tout de même aussi important de vous intéresser à leurs centres d’intérêt.

 

Partager

Link to my Facebook Page
Recommend this page!
Link to my Pinterest Page
Link to my Rss Page
Link to my Twitter Page